Notre actualité : des ateliers Cool Heure à l’EHPAD les Bruyères à TREILLIERES

Ateliers Cool-Heure 8-9-10.

5 participants

Fin de l’atelier de Paul Klee

« M s’éclate », dixit la participante, à étaler la couleur qui va accueillir toutes les pièces du tableau représentant le pont rouge de Paul Klee qui ont été peintes par les membres de l’atelier.

Les formes géométriques chères à Paul Klee vont s’assembler pour devenir le Pont Rouge revisité par les participants de l’Ehpad des Bruyères avec le logo de l’atelier: COOL HEURE ».

but d’une fresque collective sur le thème « Polynésie ciel et mer » d’après l’oeuvre de Matisse.

Différents thèmes autour de peintres inspirants sont proposés dans les ateliers avec toujours cette liberté de choix dans les couleurs, dans les formes/pochoirs proposés, dans la mise en place des créations pour la production finale.

Les ateliers d’art-thérapie visent à préserver le plus longtemps possible les capacités fonctionnelles, et à améliorer la qualité de vie de la personne dans cette partie de la vie.

Voici la palette de couleurs utilisées par les participants représentant l’univers de Matisse.


L’atelier:

  • Stimule et sollicite l’imagination et la créativité en se laissant aller à la mise en place des formes suivant leur ressenti.
  • S’inscrit dans une activité permettant d’éprouver du plaisir, de la liberté et de la satisfaction.
  • Favorise l’autonomie et l’initiative en mettant le participant en situation de faire des choix seul.

Chaque participant va choisir des formes qui lui plaît parmi les bâtis que je mets à leur disposition et créer ainsi son propre tableau.

Choix des formes, choix des couleurs, choix de la création finale…

Dans l’atelier : « un temps pour se découvrir soi et les autres le 28/03 « C » et « A  » participent à la fresque collective.

« C  » jeune stagiaire participe à la fresque collective d’après l’oeuvre de Matisse : Polynésie.


Comme le faisait Matisse « A » et tous les participants, jouent avec les couleurs et les formes, déplacent leurs créations jusqu’à ce qu’elles trouvent leur bon emplacement….

Dans un univers en bleu ciel et bleu marine …Entre ciel et terre un espace où les algues côtoient les étoiles, les oiseaux volent près des poissons…..L’univers de Matisse interprété, recréé par les participants.

Fin de l’atelier libre pour ce participant:

En art-thérapie, l’autonomie se définit comme une capacité à faire des choix et non pas comme la réalisation de ce choix.

Exemple : Une personne peut faire le choix des couleurs, des outils utilisés mais la réalisation sera accompagnée pour des raisons soit de motricité fine, soit d’aptitudes cognitives, soit de difficultés visuelles etc….

Ateliers Cool-Heure 5- 6 -7

Atelier collectif inspiré de Paul Klee ; « Le Pont Rouge » en 3 temps

– Un temps pour créer les pièces du tableau sur 2 ateliers : 07-02 et 14-03
– Un temps pour finaliser le tableau avec peinture du support, assemblage, et collage des créations, sur un atelier, le 28/03/2019.


5 participants.

Atelier collectif inspiré de Paul Klee : 1/3 « Le Pont Rouge »

Dans certains ateliers, je propose aux participants d’exprimer librement leur créativité par le biais de l’art en s’inspirant de certains artistes à partir de reproductions artistiques.

La référence aux peintres et à leurs oeuvres permet aux participants une meilleure appropriation de l’oeuvre, une meilleure visualisation de la technique, tout en les stimulant dans leur production.

Dans cet atelier d’après l’oeuvre de Paul Klee : « le Pont Rouge«  les participants choisissent les formes qu’ils vont reproduire et peindre suivant leurs goûts.

Les créations de Paul Klee sont très poétiques avec de symboles comme le soleil, la lune, ou encore avec des jeux de lignes horizontales et verticales, des structures en forme de grilles autant de déclinaisons autour de figures géométriques…que l’on retrouve dans le pont rouge.

Les pièces sont numérotées pour faciliter la composition de l’ensemble.

A la manière d’un puzzle chacun va assembler ses morceaux à ceux des autres.

Ce qui permet de prolonger les bénéfices de la création collective commencée lors de l’atelier de janvier.

– Oser être soi même à travers les choix retenus.

Renforcer la complicité entre participants autour de la cation collective.

  • Développer les valeurs collectives comme l’attention, le respect, l’écoute.
  • Partager une expérience positive génératrice de bonne humeur et « mettre sur pause » les douleurs, les soucis.
  • Maintenir la motricité fine.

Reproduire les formes:

Le choix des formes : reproduire à partir des patrons préparés aux formes nécessaires à la composition du tableau de Paul Klee.

Le choix des couleurs: Peindre à l’acrylique : un jeu …..de concentration, d’attention, un temps ou chacun oublie ses douleurs.

Découper: un moment intense pour maintenir la souplesse des doigts.

D’autres outils utilisés pour appliquer la peinture: une carte plastique.

 

 

Dans l’atelier 2 « un temps pour se découvrir soi et les autres le 14/03 « I«  Utilise ce temps de découverte pour lâcher-prise, rejointe par Abigaëlle.

 

– La technique du tracé aléatoire sollicite le lâcher-prise : le contrôle fait place à l’abandon.

– Toute l’attention est placée dans l’exercice qui s’appuie sur l’harmonie dans la vision globale à travers le recul nécessaire à la réalisation. Plaisir et détente sont au rendez-vous pour les 2 participantes.

Dans l’atelier 1, « un temps pour se découvrir soi et les autres « B«  teste les colorants et la magie des couleurs qui se diffusent, fusionnent sur la feuille.

B découvre sa respiration, son souffle, et comment reprendre les rênes d’une création quand tout semble hors contrôle.

Un travail sur le souffle: trouver le bon rythme entre le souffle lent et le souffle fort, un parallèle avec le rythme d’une journée parfois soutenue, parfois plus calme.

Bénéfices de la création basée sur le souffle:

– Mettre le stress à distance.

– Découvrir ses propres souffles et tensions.

– Maîtriser son souffle pour revenir au calme intérieur.

Faire un choix dans la production pour retenir un élément apaisant qui deviendra la bouffée d’oxygène dans les moments anxiogènes à travers la Bulle Bien-Être/Naître créée.

Cet apprentissage permet d’accéder à la connaissance de son souffle, de ses tensions, de ses ressentis observés lors de la création pour une meilleure gestion du stress dans les situations appropriées.

Catherine observe « B »puis s’y met.

Un moment de découverte et de plaisir pour Catherine,animatrice de l’EHPAD.


Atelier Cool-Heure 4 : le 24/01/2019

4 participants.

Atelier collectif avec une création collective et l’apprentissage d’un nouveau médium : l’acrylique.

La création par les arts plastiques pour (re)prendre confiance en soi, restaurer l’image de soi, éprouver du plaisir…et tout simplement passer ensemble un moment d’échange bienveillant .

Les bénéfices d‘une création collective :

  • Créer et renforcer les liens entre participants.
  • Aller à la rencontre de l’autre.
  • Développer les valeurs collectives comme l’écoute, la bienveillance.
  • Prendre sa place, s’affirmer.
  • Partager une expérience positive génératrice de joie, de vitalité.
  • Créer c’est prendre le temps d’une réconciliation avec soi-même, ici et maintenant.

L’expression artistique de chacun va s’exprimer pleinement en choisissant parmi les différents bâtis qui sont à leur disposition pour faciliter la création.

Des modèles autour du thème permettent aux participants une meilleure visualisation de la technique tout en les stimulant dans leur production. L’autonomie dans la réalisation est préservée autour du choix des bâtis et des couleurs retenues pour leur composition.

La composition de l’oeuvre collective se fait étape par étape .

Après la peinture : découpage pour maintenir la motricité fine.

Collage:

Choix collectif du papier de couleur pour le fond et la disposition des différentes pièces de la composition.

Une oeuvre finale qui ravit les participants.

Création collective dans l’atelier « un temps pour se découvrir soi et les autres » « A » accompagne « I » dans la réalisation.

Choix et harmonisation des papiers couleurs et des formes pour réaliser le fond de leur oeuvre.


Atelier Cool-Heure 3 : le 13/12/2018

5 participants.

En atelier je propose des images, des reproductions pour solliciter les mémoires affective et procédurale, les souvenirs et les acquis remontent

L’atelier s‘inscrit dans une activité permettant d’éprouver du plaisir, de la liberté et de la satisfaction.

La création sollicite :

– La motricité fine : découpage. collage, tracé.

– L’équilibre et l’harmonie dans la composition.

Les repères dans l’espace en suivant le tracé.

La confiance en soi pour oser passer à la création.

L‘autonomie, l’initiative et l’affirmation de soi en mettant le participant en situation de faire des choix seul.

– L‘amour de soi et des autres par l’observation des réalisations, quelque soit le résultat obtenu.

Il arrive que l’histoire de vie des participants laisse des traces émotionnelles et lorsque les souvenirs s’estompent, les émotions liées aux souvenirs restent…..

Une personne atteinte de troubles cognitifs peut oublier ce qu’elle a fait lors de l’atelier précédent, mais elle se souvient du plaisir ou du déplaisir ressenti pendant cette rencontre.

C’est la 1ère participation de T à l’atelier. L’humeur du moment est morose alors le contact de l’argile aide à libérer les émotions et la parole.

Après un long moment passé à malaxer l’argile, T s’apaise . Son dialogue avec moi et la terre s’est interrompu, une présence confiante toute dirigée vers ses créations spontanées s’installe pour ensuite s’arrêter.

Puis,tout en observant les autres participants, T exprime son incapacité à colorier alors naturellement je lui tiens la main et la guide dans ces premiers pas dans le coloriage. D’abord au niveau du choix de la forme à colorier, des couleurs puis de l’espace à remplir. Après des essais accompagnés, guidés par nos 2 mains T continue seule.

L’étonnement , la surprise d’y arriver seule puis le plaisir car T me dit: « ça fait du bien. »

Plein d’histoires surgissent à chaque bulle/oeuf coloriée.

T explore un autre espace de la feuille et naturellement sa main sait, retrouve le geste du coloriage de la forme .. Image/Magie.

C G JUNG : quand je ne sais pas je laisse faire les mains !

La confiance et la convivialité entre tous les participants à permis à T doser créer seule.

La morosité fait place au plaisir d’être ensemble  .


F est stimulé par une image d’arbre avec les feuilles d’automne très colorées.

Après la peinture de l’arbre réalisée par F lors de l’atelier précédent c’est la mise en forme.

Devant la complexité exprimée par F, Christian l’accompagne étape par étape dans la réalisation..

La motricité fine est sollicitée à travers les découpages:

– Le découpage de l’arbre et des feuilles.

Et c’est merveilleux car C l’épouse de F venue lui rendre visite lui donne un « petit coup de main » dans le découpage des nombreuses feuilles.

F fait des choix parmi les papiers couleur pour créer les feuilles et la nature dans lequel l’arbre évolue.

L’arrondi du sol représente les collines , un voyage au pays de l’imaginaire….

F sourit et partage un moment de détente en compagnie de son épouse .

L’intérêt de l’atelier est de générer du plaisir, du contentement en s’adaptant à chaque personne, en stimulant la créativité par des reproductions afin de « semer des graines de contentement », de positivité, d’estime de soi dans les ressentis émotionnels.


Le début d’atelier est le moment que choisit D pour finaliser sa création qui demande beaucoup d’attention.

Une concentration toute particulière est nécessaire pour suivre le tracé avec le marqueur noir.

La touche finale est apportée dans le choix du fond qui mettra en valeur la création.

Puis une nouvelle composition d’après Calder est tracée par D, tout en équilibre, légèreté et repère dans l’espace .


Dans l’atelier : Un temps pour se découvrir soi et les autres dans une relation créative c’est « J » qui participe aujourd’hui .

Le papier crépon va être le support de sa créativité .

Un moment d’évasion ressenti lors de l’atelier.

Un temps pour couper avec le stress qui s’invite dans cette journée intense comme il arrive souvent dans cet univers de soins.

Le mot du jour pour sera « SIMPLICITE ».

Un mot à consulter chaque fois que la situation semble stressante, compliquée….


C’est avec le sourire et la joie que le débrief s’est fait autour du goûter avec tous les participants.

Créer implique de faire des choix, de se confronter à de nouveaux matériaux, d’explorer, de faire des erreurs…Cette expérience va à l’encontre de la passivité et du repli sur soi, elle encourage le maintien et la restauration de l’autonomie.

L’espace sécurisant de l’atelier permet à l’individu de devenir acteur, d’affirmer son identité révélée par la trace, les échanges et les relations dans le groupe, le regard actif de l’autre…A travers le plaisir de la création, l’atelier incite l’individu à se remettre en action, à se plonger dans un intérêt qui l’absorbe, à sortir de l’apathie et de l’enfermement.


Atelier Cool-Heure 2 : Le 22/11/2018

5 participants.

L’art-thérapie en EHPAD est une approche innovante qui s’appuie sur la bienveillance et les capacités fonctionnelles de chacun.

Les ateliers d’art-thérapie visent à préserver le plus longtemps possible les capacités, et à améliorer la qualité de vie de la personne dans cette partie de la vie.

L’art,sous toutes ses formes: peinture, collage, modelage, est un merveilleux anti-stress.

L’atelier est un lieu dans lequel les propositions sont faites en fonction des capacités fonctionnelles des participants et de leurs choix.

L’objectif de ce 2ème atelier:

Stimuler, susciter de l’intérêt :

  • Par le visuel avec des supports adaptés à chacun tout en les sécurisant dans la faisabilité, c’est-à-dire en les accompagnant dans les étapes de la réalisation.
  • Par la stimulation sensorielle par le toucher des matières (peinture aux doigts, pastels aux doigts)
  • Par la motricité fine à travers le tracé et la réalisation picturale.

Les aptitudes, les capacités ne sont pas les mêmes chez tous les participants et notre rôle est de nous adapter à chacun afin de développer le plaisir, la satisfaction et leur permettre de porter un nouveau regard sur eux-mêmes.

Activité permettant d’éprouver du plaisir, de la détente, de la liberté et de l’autonomie dans les choix des représentations et des outils.


F: fait son choix parmi les arbres proposés ce sera peinture et découpage dans des papiers couleurs pour les feuilles. Un choix rapide avec le sourire aux lèvres et l’envie de commencer rapidement.

Une détente s’exprime sur son visage, le sourire aux lèvres.

F exprime son plaisir d’être dans le groupe, de partager, d’échanger pendant et à la fin de l’atelier. F manifeste son désir de revenir.

Les feuilles seront découpées dans le prochain atelier.


T peint au doigt et à l’oeil comme elle s’amuse à le dire…..avec délicatesse T met son doigt dans la peinture et « laisse sa main écrire  » sa partition de couleurs.

Un dialogue plein d’humour s’installe entre T et sa main droite ou sa main gauche….Les doigts pianotent sur la feuille.

La réalisation réjouit T qui, dès l’arrivée dans sa chambre, demande à l’animateur de l’accrocher sur le mur.


R est stimulée par les peintures aux pastels de Delaunay. Une reproduction capte son attention assez rapidement et l’image devient un point de départ rassurant pour entrer dans sa propre création.

R va entrer en symbiose avec ses pastels tout doucement, pas à pas le dessin se trace et l’impression de sculpter, d’étaler les couleurs parfois avec les doigts parfois avec l’arête du pastel plaît à R. Ce sont tous ces ressentis de sculpture, de modelage avec les bâtons de pastels qui sont exprimés pendant la réalisation qui procurent du contentement à R.
Un temps pour harmoniser ses couleurs, faire de la place à la patience et obtenir une satisfaction.

La création a trouvé une place dans sa chambre. C’est un contentement qui est monté tout doucement durant l’atelier.


D se lance dans le tracé aléatoire .
C’est un exercice qui sollicite:

  •  L’attention et la concentration
  • La motricité fine dans le tracé et la réalisation picturale.

Suivre le tracé permet de:

  • Se repérer dans l’espace en suivant le tracé.
  • Restaurer la confiance en soi et en les autres

Dans cet exercice l’absence de formes figuratives fait appel à la concentration et à d’autres appuis comme l’harmonie, le recul par une vision globale.

Plaisir et évasion le temps de l’atelier.

La finition pour le prochain atelier.


Aujourd’hui c’est « A-F » qui découvre l’atelier: Un temps pour se découvrir soi et les autres dans une relation créative .

A-F est vite attirée par l’expérience avec des colorants alimentaires et une paille.

Une expérience avec les colorants alimentaires et une paille sur papier sec.

Un jeu avec les couleurs et le souffle. Un dosage entre souffle fort et souffle doux.

Une expérience qui l’a mise en joie.A-F va l’intituler : explosion de joie, en écho au plaisir ressenti pendant l’expérience.

Une autre expérience sur papier humide :

Deviendra une bulle : Liberté .

Liberté est le mot clé de l’atelier pour A-F.

A-F avait l’angoisse de la page blanche ……. et est prête à revenir.

Beaucoup d’enthousiasme et de plaisir dans ces expériences ré-créatives.

L’atelier se termine par un goûter pris en commun.

Ce moment permet les échanges autour des ressentis, des créations et c’est aussi un temps pour exprimer le plaisir d’avoir bravé la peur et osé venir….pour re -venir.

Tous les participants sont restés concentrés jusqu’à la fin de l’atelier.

Un plaisir dans la création est fortement exprimé par l’ensemble des participants qui ont apprécié les choix des médiums appropriés à la création de chacun.

Une envie de revenir pour tous et la sensation d’avoir franchi un obstacle en osant venir s’exprimer, jouer avec les couleurs.

Pratiquer un art c’est créer; créer c’est entrer dans l’expérience, l’expérience apporte de la tolérance envers soi et envers les autres.

Une belle osmose s’est créée entre les 4 participants et l’aide-soignante du jour.

Les 4 participants forment une équipe dans laquelle chacun trouve sa place dans le respect et la tolérance.

L’idée d’un projet collectif a été exposée et approuvée par le groupe.

Les ateliers ont des effets relaxants car l‘attention sur la création détourne l’attention des pensées parasites, parfois négatives et des douleurs physiques.


Atelier Cool-Heure 1 : Le 8/11/2018

5 participants.

Atelier découverte des outils proposés : découpage , collage, pastels, peinture gouache.
Dans les ateliers Cool-Heure une attention particulière est portée sur l’autonomie des participants qui les amène à faire des choix et à laisser la spontanéité s’exprimer.

L’apprentissage avec ces nouveaux supports est commencé.

Pour ce 1er atelier, afin d’établir une relation sécurisante avec les participants, Guillaume: animateur de la résidence et Abigaïl stagiaire animatrice nous accompagnent durant ces 2 heures.

Chaque atelier accueillera un membre de l’équipe soignante.

Un temps pour se découvrir soi et les autres dans une relation créative.

Aujourd’hui c’est « M » qui ouvre la voie.

La concentration, l’attention portée à sa création a permis d’apaiser le mental.

Un moment de répit pour le cerveau qui aime ressasser, « tricoter ».

Etonnement et contentement dans l’observation de sa réalisation.


Chaque participant expérimente le médium choisi.

Pour les uns c’est la peinture au pinceau ou aux doigts . Les ressentis sont exprimés pendant la création spontanée .

Pour d’autres c’est la mosaïque avec les papiers couleurs qui les inspire.

Utiliser les pastels c’est découvrir, ressentir avec les doigts la douceur de la poudre, le contact des pigments qui se déposent sur la feuille, c’est la craie qui guide la main .

Ce n’est pas une découverte pour « R » qui a déjà beaucoup utilisé ce médium.

Aujourd’hui c’est une autre étape que »R » expérimente: le lâcher-prise.

L’académisme laisse la place à la spontanéité dans ces créations intuitives.

Les souvenirs remontent et s’expriment autant sur le papier que de vive voix.

Chaque participant à envie de revenir au prochain atelier.


L’ Atelier Cool-Heure:

C’est un rendez-vous mensuel avec des participants volontaires.

A la résidence des Bruyères à Treillieres.

Fréquence:

2 jeudis après-midi par mois (hors vacances scolaires) pendant 2h.

Les participants volontaires se retrouvent dans l’ Atelier Cool-Heure: ACH.

Avec Qui ?

Ateliers en compagnie de Pascale Prin art-thérapeute certifiée, et de Christian Violleau assistant technique et l’un et l’autre bénévoles dans ces ateliers.

Qu’est ce que c’est ?

Ces ateliers sont des moments récréatifs à travers la peinture, la mosaïque, les pastels, les découpages/collages, chacun crée à son rythme.

C’est un temps pour prendre soin de soi en se faisant plaisir.

C’est un espace de rencontre entre participants, un temps d’échanges convivial, de partages, d’écoute dans le respect de chacun.

Objectifs de ces ateliers:

La pratique artistique est un moyen de stimuler, d’entretenir tous les sens.

De reprendre confiance en soi par la création régulière.

De retrouver de l’autonomie, de s’affirmer à travers les choix retenus.

De poser un regard bienveillant sur soi et sur les autres quelque soit le résultat obtenu.